profileimage

Lina El Bakir is NCCM’s Quebec Advocacy Officer. She grew up in Montreal where she gained a deep appreciation for the strength of a diverse community. She is passionate about social justice which led her to pursue a degree in International Development and Globalization, as well as a Licence in Civil Law from the University of Ottawa. Lina also obtained her Juris Doctor from the University of Montreal.

Lina served as President of the student chapter of Lawyers Without Borders Canada at the University of Ottawa where she organized many conferences, workshops, and social events addressing human rights violations worldwide. As a research assistant, she helped conduct a study on the factors benefiting or hindering the integration of newcomers in the Ottawa-Gatineau region. She also participated in the analysis of governance structures and policy discourses shaping migration and resilience through an examination of Canada’s federal, provincial and municipal governments.

She has previously worked in private law firms where she primarily handled refugee claims files. Before joining NCCM, Lina was a Junior Analyst at the Office of the Commissioner of Official Languages where she helped monitor the immigration component of the Federal Action Plan for Official Languages. Lina is fluent in French and English.

***

Lina El Bakir est l’agente de la défense des intérêts du Québec au CNMC. Elle a grandi à Montréal où elle a développé une profonde appréciation pour la force d’une communauté diversifiée. Elle est passionnée par la justice sociale, ce qui l’amenée à obtenir un diplôme en développement international et mondialisation, ainsi qu’une licence en droit civil de l’Université d’Ottawa. Lina a également obtenu son Juris Doctor de l’Université de Montréal.

Lina a été présidente du chapitre étudiant d’Avocats sans frontières Canada à l’Université d’Ottawa, où elle a organisé de nombreuses conférences et activités sociales portant sur les violations des droits humains dans le monde entier. À titre d’assistante de recherche, elle a participé à la réalisation d’une étude sur les facteurs qui favorisent ou entravent l’intégration des nouveaux arrivants dans la région d’Ottawa-Gatineau. Elle a également participé à l’analyse des structures de gouvernance et des discours politiques qui façonnent la migration et la résilience en examinant les paliers de gouvernance fédéral, provincial et municipal du Canada.

Elle a travaillé dans des cabinets d’avocats où elle s’occupait principalement de dossiers de demandes d’asile. Avant de se joindre au CNMC, Lina a été analyste junior au Commissariat aux langues officielles où elle a participé à la surveillance du volet immigration du Plan d’action fédéral pour les langues officielles. Lina parle couramment le français et l’anglais.